Le savon de Marseille est un produit à la fois connu, reconnu et méconnu.

Connu, le savon de Marseille est un produit régional réputé à l'international.
Reconnu car son histoire remonte au Moyen-âge et son nom est automatiquement associé à l'authenticité et à sa vertu "double éco", économique et écologique.

Enfin, méconnu car la grande majorité des consommateurs ont du mal à le différencier de ses contrefaçons très présentes sur le marché local, national et international.

A ce titre, l'absence de protection et de marques fortes défendant le produit crée une défiance des consommateurs. D'ailleurs 95% des savons vendus dans le monde avec la mention savon de Marseille sont fabriqués en Turquie ou en Chine. Le risque est de voir cette défiance devenir un détournement du produit et de voir le savon de Marseille authentique et respectueux de ses traditions tomber en désuétude.
Pour répondre à cette urgence et sauvegarder ce patrimoine marseillais, provençal et français, le Conservatoire National du Savon de Marseille (CNSM) a souhaité mettre en place une expérience ludique et créative au travers de laquelle les consommateurs potentiels de savon de Marseille pourraient mieux comprendre et appréhender l'univers du savon et les éléments clés de son authenticité.

Afin de protéger le savon de Marseille véritable et authentique, de nombreuses démarches, complémentaires ont été engagées. Les associations de professionnels du savon de Marseille, se sont concentrées sur la demande d'un label de type Indication Géographique Protégée (IGP) tandis que le CNSM a décidé de miser sur la sauvegarde du patrimoine lié au savon de Marseille afin d'en faire un contenu d'information du consommateur.
Cette démarche d'information ne prend son sens qu'au sein d'un lieu à la hauteur du produit et avec la mise en œuvre de tous les moyens modernes de médiation culturelle. C'est ainsi que le projet de MuSaMa, musée du Savon de Marseille est né.